projets

025_NIEL B120

Une volière sur le toit, un espace à partager

Bordeaux (33) | 2013-
Construction de 13 logements familiaux et commerces, ilôt B120, ZAC Bastide Niel
MO : Aquitanis
MOE : Criss Crossing + Eo "toutes architectures" + Orégon + Maya + ALP
C : 1 875 000 € HT
S : 1 750 m² shon
M : mission complète
> : ESQ juin 2013

Bordeaux, la ZAC Bastide Niel.
Située en prolongement de la ZAC Cœur de Bastide en cours d’achèvement, elle renforcera le centre-ville de Bordeaux, dans le cadre de la poursuite de la reconquête de friches en cœur d’agglomération. La ZAC Bastide Niel, entre l’avenue Thiers et le quai de Queyries, se compose de deux friches ferroviaires [20 hectares] et de l’ancienne Caserne Niel [9,4 hectares]. NIEL B120, un projet en cœur d’agglomération.

AU COMMENCEMENT... Au développement de la ZAC, une équipe de maîtrise d’œuvre urbaine pluridisciplinaire, représentée par Winy Maas [MVRDV], chargée de définir le projet urbain et d’assumer sa mise en œuvre future. La mixité sociale étant un des principaux objectifs défendus par la CUB, a minima 55% des logements construits seront des logements sociaux aidés (en locatif et accession).

AU DEVELOPPEMENT... Le projet du lot B120 s’ancre dans une perspective qui correspond à nos champs d’intérêts et nous donne l’opportunité de tester une démarche novatrice en participant à l’élaboration d’un projet pilote pour la ville de Bordeaux. Notre situation est à la fois en lisière de ZAC et en frange d’un quartier, elle est de nature à amorcer un lien entre les deux entités. Le volume enveloppe imposé par les prescriptions de la ZAC, au développement vertical complexe, est le fruit de
plusieurs manipulations spatiales destinées à prendre en compte les contraintes
avoisinantes et l’ensoleillement.

UN REGARD... Les objectifs sont de respecter la lisibilité du volume enveloppe et de
projeter des logements développant des
qualités d’usages tout en maîtrisant les coûts. Nous proposons d’installer dans la base parallélépipédique, « la partie simple », les commerces et les logements.
Le couronnement aérien et léger, « la partie complexe », accueille un espace commun à l’usage des résidents, sorte de grande serre non chauffée, hors des contraintes techniques et spatiales des logements ; rendu possible par la conception de logements très rationnels et de parties communes optimisées. Il n’y a volontairement pas de balcon pour réduire les coûts.
Le lot B120 offre des vues imprenables. Ces logements destinés à des familles sont
traversants et disposent de pièces de vie qui s’étirent le long de la façade Sud, un travail sur des allèges basses permettant d’affirmer l’idée de « travelling ».

UNE STRATEGIE... Rigueur et optimisation pour offrir un espace aérien.